Brest

Gaël Sesboué
sam 17 Sept. (14h00), dim 18 Sept. (14h00)
Musée des Beaux-Arts

Installation vivante, écologique et anthropocène

Quelle est aujourd’hui la relation de l’homme à la planète ? Dans l’Antiquité grecque, la Terre était déifiée sous les noms de Gê ou Gaïa. Elle est, depuis plus d’un siècle, malmenée par l’ère anthropocène dans laquelle nous vivons : ce temps où l’activité humaine est devenue la contrainte géologique dominante. Les mutations déplacent les équilibres, dérangent les écosystèmes et mettent en danger le vivant. Pour ce solo, Gaël Sesboüé s’est nourri des réflexions scientifiques et politiques contemporaines afin de donner forme et force à une sculpture vivante, sonore et en mouvement. Il y développe une danse à la fois puissante et fragile qui invite les visiteurs à porter un nouveau regard sur nos façons d’habiter le monde.

Infos pratiques

Musée des Beaux-Arts
4h
Gratuit (dans la limite des places disponibles)

distribution

Chorégraphie Gaël Sesboüé
Interprétation à la création 2014 Elias Girod en alternance avec Gaël Sesboüé
Reprise de création 2022 Gaël Sesboüé en alternance avec Phynox Noxson
Dispositif sonore Vincent Raude

Production LOLA GATT
Coproduction Le Phare CCN du Havre Haute-Normandie en partenariat avec South East Dance et Spectacle vivant en Bretagne et avec le soutien de DanSCe Dialogue 2, dispositif du programme européen de coopération transfrontalière Interreg IV A France (Manche) - Angleterre, cofinancé par le FEDER.
Avec l’aide à la production de la Voilerie danse, Arzon.
Résidences, accueils studio Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Haute-Normandie) ; South East Dance / Hextable, Kent (GB) ; Centre d’art contemporain Passerelle, Brest ; Le Quartz, Scène nationale de Brest ; La voilerie danse, Arzon.
Avec le soutien du Ministère de la culture DRAC de Bretagne, de la région Bretagne, du Conseil départemental du Finistère et de la Ville de Brest.
Remerciements Betty Tchomanga