Danse

Dance Me

Les Ballets Jazz de Montréal
mer 1er Avr. (20h30), jeu 2 Avr. (19h30), ven 3 Avr. (20h30)

Musique Leonard Cohen

Inspirée de l’œuvre du poète et musicien Leonard Cohen, Dance Me, la nouvelle création des Ballets Jazz de Montréal, se présente comme le spectacle le plus ambitieux de la compagnie qui fête ses 45 ans.
Trois chorégraphes de renom – Annabelle Lopez Ochoa, Andonis Foniadakis et Ihsan Rustem – ont relevé le défi de mettre en mouvement la poésie chantée du songwriter. Il en résulte une partition spectaculaire, structurée en « cinq saisons », comme autant de cycles dans l’existence du chanteur récemment disparu, où fusionnent danse, musique et vidéo. Alliant l’esthétique du ballet classique à l’énergie de la danse contemporaine, les quatorze danseurs de la compagnie enchaînent les tableaux sur les chansons emblématiques de Cohen. On assiste à un véritable feu d’artifice de virtuosité et d’acrobaties livré à un rythme effréné, pour ne ralentir que lors du duo de la mélancolique Suzanne.
Dans ce vibrant hommage dansé, Leonard Cohen semble bien là, et hante même tout le spectacle. Sa légendaire silhouette coiffée de son éternel chapeau noir plane sur la scène, projetée sur l’écran ou incarnée par les danseurs eux-mêmes, comme pour rappeler son génie dans l’écriture de ses textes autant que dans celle de ses mélodies. Hallelujah…

Et aussi...

Conférence de Céline Roux - vendredi 3 avril à 18h30

Infos pratiques

Grand Théâtre
1h20
Plein tarif : 33€
Tarif réduit / Carte Quartz : 23€
Carte Quartz + : 17€

video

distribution

Idéation Louis Robitaille
Dramaturgie et mise en scène Eric Jean
Chorégraphie Andonis Foniadakis, Annabelle Lopez Ochoa,
Ihsan Rustem

Direction musicale Martin Léon
Conception musicale Alexis Dumais
Conception scénographie Pierre-Étienne Locas
Conception lumières Cédric Delorme-Bouchard et Simon Beetschen
Conception des costumes Philippe Dubuc
Et les danseurs des Ballets Jazz de Montréal

Production Les Ballets Jazz de Montréal.
Les BJM remercient Marjorie Bronfman pour son précieux soutien à la création. Dance Me a bénéficié du soutien du CCOV, Centre de Création O Vertigo.