Danse

Le Cabaret Discrépant

Olivia Grandville / Isidore Isou
mar 1er mars (20h30)

DANS LE CADRE DE DAÑSFABRIK

« La question n’est plus de savoir si l’artiste sait ou non danser mais s’il veut ou non danser. »

Chorégraphe, Olivia Grandville se passionne pour les démarches artistiques insolites. Son Cabaret Discrépant s’inspire des théories pour le moins radicales de la “dernière des avant-gardes”, le lettrisme, né en 1947.

Entre installations et performances, entre danse et théâtre, entre ironie et tribune politique, ce récital “hypergraphique et super-polémique” veut retrouver l’esprit subversif et l’énergie juvénile des fondateurs du mouvement, Isidore Isou, Gabriel Pommerand, François Dufrêne et Maurice Lemaître. Les propositions de leur Manifeste de la danse ciselante – où ils pulvérisent avec un humour ravageur l’art chorégraphique de leur temps – ont paru à Olivia Grandville étrangement prémonitoires par rapport aux enjeux de la danse contemporaine : elle a donc réalisé et inclus dans sa conférence performée 19 “ballets ciselants”, qui vont de la “danse débat” au “strip-tease à rebours” en passant par le “quasi anti- ballet”...

Joyeusement surréaliste, ce Cabaret Discrépant transforme le théâtre en haut lieu d’agitation poétique… Ça fait du bien !

Infos pratiques

Grand Théâtre
1h20
Carte + : 12 €
Carte : 18 €
Plein tarif : 24 €
ou PASS DañsFabrik

video

distribution

Conception Olivia Grandville, d’après Isidore Isou
Collaboration artistique et lumière Yves Godin
Interprétation Olivia Grandville, Catherine Legrand, Sylvain Prunenec, Pascal Quéneau et Manuel Vallade
Réalisation de l’installation Michel Jacquelin et Odile Darbelley
Réalisation graphique Martin Verdet
Régie générale Nicolas Barrot
Prise de son Eric la Casa
Production Olivier Stora
Diffusion Raphaël Saubole

Production  : Compagnie La Spirale de Caroline

Coproduction : Centre de développement chorégraphique Toulouse / Midi-Pyrénées, Musée de la Danse, Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Centre chorégraphique national de Montpellier dans le cadre du programme Domaines, Arcadi

Soutien : la DRAC Ile-de-France dans le cadre de l’aide à la compagnie et de l’association Beaumarchais, SACD, La Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab
Avec le concours de Mécènes du Sud

Remerciements : Fanny de Chaillé, François Chaignaud, Laurent Pichaud, pour leur apport original dans cette danse

Le Cabaret Discrépant est un projet lauréat Mécènes du Sud 2010