Musique

Ensemble Sillages

jeu 25 Jan. 2018 (19h30)

Ce programme d’une rare intensité se fait l’écho du foisonnement intérieur de compositeurs importants, au premier rang desquels on trouve Hanns Eisler, qui signe avec Quatorze manières de décrire la pluie, op. 70 une œuvre splendide, sensible à l’extrême. En miroir de cet hommage à Schönberg qui exprime les sentiments de tristesse d’un compositeur exilé d’une Allemagne livrée au nazisme, on découvre le méconnu James Tenney, compositeur et théoricien américain influent, élève d’Edgar Varèse, collaborateur de John Cage et Steve Reich. Si Koan, son quatuor à cordes, se place dans la lignée de la musique répétitive, force est d’être impressionné par la dramaturgie puissante qui s’en dégage. Deux mots sur Red, une pièce brillante fourmillant de pages d’une extrême virtuosité que Martino Traversa confie au violon soliste. En point d’orgue, l’Ensemble Sillages, déjà signataire d’un disque monographique de référence consacré à Martin Matalon, créera une nouvelle Traces, ce foisonnant corpus d’œuvres écrites pour instrument et électronique.

Programme
Hanns Eisler (1898) Quatorze manières de décrire la pluie, op. 70.. Variations pour six musiciens. Pour flûte, clarinette, piano, violon, alto, violoncelle
James Tenney (1934) Koan pour quatuor à cordes
Martino Traversa (1960) Red pour violon
Martin Matalon (1958) Traces XIII pour piano et électronique
(création commande de Sillages)

ECOUTEZ L’EXTRAIT AUDIO

Infos pratiques

Petit Théâtre
Tarif unique : 10€

distribution

Direction artistique Philippe Arrii-Blachette
Flûte Sophie Deshayes
Clarinette Jean-Marc Fessard
Piano Vincent Leterme
Violons Lyonel Schmit et Sullimann Altmayer
Alto Gilles Deliège
Violoncelle Ingrid Schoenlaub

En résidence au Quartz, Scène nationale de Brest, l’Ensemble Sillages reçoit le soutien du Ministère de la culture et de la communication, Drac-Bretagne au titre de l’aide aux ensembles conventionnés, du Conseil régional de Bretagne, du Conseil départemental du Finistère, de la Ville de Brest, de la SACEM action culturelle et la SPEDIDAM les droits des interprètes.